loader

Intelligence artificielle et santé : comment concilier éthique et progrès : L’évolution de l’IA se fait pleinement ressentir dans quasiment tous les domaines et celui de la santé ne fait pas exception. De nos jours, on rencontre des bracelets connectés, des lunettes de précision pour la chirurgie, des applications des pathologies, etc.

Cependant, il ne faut pas oublier le respect de l’éthique dans la santé ainsi que la confidentialité des données. Ainsi, il est utile d’utiliser les bienfaits de l’IA, mais il faut aussi concilier l’éthique avec ce progrès scientifique.

Concilier l’intelligence artificielle et le respect de l’éthique

Le progrès de l’IA dans la santé soulève plusieurs questions d’ordre éthique, et ce, dans plusieurs domaines.

La relation entre médecin et patient

C’est le domaine le plus concerné lorsqu’on parle des problèmes éthiques causés par L’IA dans la santé. En effet, il est aujourd’hui possible de trouver des « robots animateurs » dans les maisons de retraite ou à la pédiatrie. Ces derniers ont pour principal objectif de divertir les personnes âgées ou les enfants.

Toutefois, la question, c’est de savoir s’ils peuvent réellement remplacer la relation entre soignant et patient.  Il faut tout de même savoir que l’empathie existant dans cette relation est un facteur qui aide le patient à guérir. Certes, les robots intelligents seront nécessaires dans plusieurs domaines, mais pourront-ils remplacer cette empathie ?

L’égalité des soins

Un autre point à prendre à compte comme question éthique, c’est l’égalité des soins reçus par la population. En effet, les dispositifs sophistiqués sont pour la plupart coûteux et ne peuvent pas être installés dans tous les hôpitaux et centres de santé. De ce fait, on les localise le plus souvent dans les grands centres de santé et particulièrement en ville.

Ainsi, la notion d’égalité des soins et leur optimisation pour tous est à revoir, car cela devient difficile à être respecté avec les données de l’IA dans la santé.

La responsabilité en cas d’erreur de la machine

Il faut avouer que toutes ces machines ne sont pas infaillibles et peuvent parfois faire un mauvais diagnostic ou une mauvaise prescription. Dans ce cas, à qui sera accordée la responsabilité médicale ? L’algorithme et son concepteur ou alors le professionnel de santé ?

Il n’existe pas clairement de régime juridique dans ce domaine et cela peut être compliqué de respecter les normes éthiques. Dans tous les cas, le professionnel de santé qui est le praticien dans ce cas aura le principe de responsabilité.

Quels risques pour l’intelligence artificielle dans le domaine de la santé ?

Les progrès et les bienfaits de l’IA dans la santé ne sont plus à démontrer. Cependant, cette évolution n’est pas sans risque.

  • La déshumanisation des relations entre soignants et patients avec la multiplication des machines.
  • La mauvaise transparence des algorithmes : les algorithmes ne sont toujours pas maîtrisables par les praticiens. De ce fait, on peut avoir une impossibilité à analyser le raisonnement des machines.
  • Atteinte à la vie privée, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *