loader

Avec l’évolution de la technologie, l’interopérabilité des données devient de plus en plus intéressante dans plusieurs domaines. Celui de la santé est aussi très touché avec le déploiement de l’e-santé et du big data. L’interopérabilité à quoi ça sert ?

D’abord, c’est quoi l’interopérabilité des données ?

L’interopérabilité des données fait référence à un système d’information. Elle décrit la capacité de celui-ci à communiquer avec d’autres systèmes d’information existants ou même futurs. Elle permet donc de créer une certaine synchronisation entre les différents systèmes informatiques.

En ce qui concerne le domaine de la santé et particulièrement le big data, l’interopérabilité des données représente un atout majeur pour relier les patients (leurs informations) aux médecins. En gros, elle permet au personnel soignant de recevoir des informations de qualité, et ce dans un délai très réduit. Même si les systèmes d’information utilisés sont différents (dans le cas des différents hôpitaux par exemple).

Quelle est l’importance de l’interopérabilité des données et le big data sur la santé ?

Outre la communication entre les différents systèmes d’information, l’interopérabilité des données présente de nombreux avantages sur le domaine de la santé.

Un suivi patient de qualité

Avec de bonnes informations sur les patients, le personnel soignant peut mieux suivre ces derniers. À titre d’exemple, considérons le cas d’un patient qui arrive à l’accueil d’un hôpital et fourni ses informations personnelles.

Grâce à l’interopérabilité des données et le big data, on peut avoir accès à ses informations sur son dossier médical, et ce, même s’il est généralement suivi dans un hôpital différent. De cette façon, le médecin qui le recevra aura déjà assez d’informations et pourra mieux s’occuper de lui.

Un gain de temps

Cela permet non seulement au personnel soignant de gagner en temps, mais aussi au patient. De ce fait, les médecins peuvent avoir beaucoup plus de temps pour se consacrer sur la maladie et augmenter le suivi.

Une réduction des coûts

L’interopérabilité des données et le big data peuvent aussi servir à réduire les coûts des soins dans certains cas. L’informations sur les patients est conservées et utilisées. Cela permet non seulement de gagner en temps et le coût du test est économisé.

Les enjeux de l’interopérabilité

L’interopérabilité fait face à de nombreux problèmes et à plusieurs enjeux :

  • La liberté de partage

Pour qu’il puisse avoir une libre communication entre les différents systèmes d’information, il faut que les différents protagonistes soient d’accord.

  • Enjeu économique

Le développement de l’interopérabilité des données un impact financier négatif sur les concepteurs des différents systèmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *